Il s’est ouvert ce lundi 25/02 à Ouagadougou ( devenue le symbole de la mobilisation des citoyens en Afrique)un séminaire panafricain de haut niveau sur « les mobilisations citoyennes et les processus démocratiques en Afrique. Organisé par la coalition internationale Tournons la Page pour une Alternance démocratique en Afrique, prennent part à ce séminaire les organisations de la société civile venus de plusieurs pays africains( Gabon, Rdc, Tchad, Burundi, RCA, Togo, Mali, Niger, Cote d’Ivoire, Cameroun, Rwanda…). Ces 5 jours de partage d’expériences et de mise en réseau ont un but commun : promouvoir et développer les mobilisations citoyennes afin que chacun puisse agir plus efficacement en faveur de l’instauration d’États de droits démocratiques. Des mouvements citoyens comme Y’en a marre, le balais citoyen, FILIMBI, ça suffit comme ça, publiez ce que vs payez…présents à ces assises vont partager leurs expériences dans le domaine de mobilisations citoyennes. Plusieurs thématiques seront abordées, entre autres rocessus électoraux, contrôles citoyens et le suivi budgétaire…Pour cette première journée, les participants ont suivi une conférence sur  » Politique de la rue, espace public et mobilisations civiques en Afrique de l’ouest »animée par Richard Banégas qui est professeur de science politique à l’Université CERI de Paris. Disons enfin que la société civile congolaise est bien représentée à ces assises par Jean Chrysostome Kijana qui se trouve être le Président National de la NDSCI et coordinateur pays (RDC) de Tournons la Page et par Mme Florence Furaha de la CDJP-Bukavu et Henry Muhiya de la Conférence épiscopale du Congo(Kinshasa).