La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI, a suivi de très près le déroulement du procès « BATUMIKE » tenu en audiences foraines à Kavumu depuis le 08 novembre 2017.
La NDSCI salue le verdict prononcé ce jourpar la cour militaire du Sud-Kivu dans l’affaire Batumike Rugimbanya Frédéric et consorts, le condamnant à la servitude pénale à perpétuité ainsi que 10 de ses co-accusés et au payement d’amendes respectivement de 15000$ à chacune des parties civiles dans le cadre de meurtre et 5000$ à celles constituées pour crime contre l’humanité par viol.

Pour la NDSCI, ce jugement vient soulager tant soit peu les victimes des viols et assassinats multiples de voir que les audiences foraines longtemps sollicitées, par elle, dans le cadre dudit procès ont eu lieu à Kavumu et leurs bourreaux condamnés en leur présence.Ainsi, la NDSCI, une des parties civiles, plaide pour une réparation réelle et effective de tous les préjudices subis par les victimes des exactions.

Joie et satisfaction sont aussi grandes pour la NDSCI de voir que le sang du feu Evariste Kasali, Président du noyau NDSCI Bugorhe/Kavumu, un Défenseur des droits de l’homme de grande envergure, tué par la milice « JESHI LA YESU » du tristement célèbre Député Provincial, Fréderic BATUMIKE ne reste pas impuni comme promis solennellement lors de la messe de funérailles en l’Eglise catholique Sainte Immaculée de Kavumu et devant les milliers des citoyens lors de l’enterrement du DDH Evariste Kasali, le 04/04/2016 sous une pluie battante.

Au vu de la gravité des faits pour lesquels Monsieur Batumike et consorts sont condamnéet des risques sécuritaires, la NDSCI exige qu’ils soient délocalisés de la prison centrale de Bukavu vers d’autres prisons du pays plus ou moins hautement sécurisées pour ne pas connaitre et déplorer de cas d’évasion.

Dans l’urgence, la NDSCI demande également à l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu de procéder au remplacement immédiat de M. Batumike par son premier suppléant comme député.

La NDSCI profite de cette occasion pour remercier les différents partenaires qui ont concouru à l’organisation de ce procès, en contribuant ainsi à la lutte contre l’impunité en RDC. De manière particulière, la NDSCI encourage la Cour militaire et l’Auditorat Supérieur du Sud-Kivu pour le travail de titan abattu.

La NDSCI encourage la même Cour à faire preuve de dextérité en rendant justice dans l’affaire AbassKayonga, très attendu par la population du Sud-Kivu, suite aux événements malheureux qu’il a orchestrés le mois passé.
Enfin, la NDSCI promet de poursuivre sans relâche son combat pour la démocratie, la bonne gouvernance, l’état de droit et la lutte contre l’impunité en République Démocratique du Congo.
Fait à Kavumu, le 13/12/2017.
OPour la NDSCI ;
Jean Chrysostome KIJANA
Président National