COMMUNIQUE DE PRESSE NDSCI/DN/59/2018 RELATIF AU REPORT DES ELECTIONS EN RDC.

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI-CHUNVI YA CONGO, vient
d’apprendre avec consternation et totale désolation, le report des élections générales initialement
prévues pour ce 23 décembre 2018 à une date sine die.

La NDSCI considère ce report comme un énième coup d’Etat constitutionnel perpétré par le Président
hors mandat (depuis 2016), M. Joseph KABILA avec le soutien coupable et complice de la Commission
Électorale Nationale indépendante (CENI) par son président Corneille NAANGA.

Dans son dernier communiqué de presse du 14 décembre 2018 à la suite de l’incendie de l’entrepôt de la
CENI monté de toutes pièces et ayant pour titre : « Le peuple veut les élections : épargnez-nous de
vos théâtres et autres manœuvres dilatoires », la NDSCI avait encore une fois alerté et attiré
l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le risque d’entrave à l’ensemble du processus
électoral à des fins de satisfaction d’un homme, Joseph Kabila et son clan politique, chose inacceptable.

Fidèle à son communiqué de presse susmentionné et à toutes ses précédentes prises de position autour
du processus électoral dans lesquels elle a eu à exprimer des craintes sur l’issue heureuse dudit
processus et à prévenir la non tenue des élections dans l’échéance prévue, la NDSCI refuse de
cautionner cet énième putsch constitutionnel.

A cet effet, la NDSCI :

– Exige la démission, toutes affaires cessantes de l’ensemble de l’équipe de la CENI, avec à sa tête, M.
Corneille NAANGA, dont l’orgueil et l’arrogance viennent d’être démenties par cette évolution des
choses. Ceci constitue « une haute trahison » et doit être traité comme tel.

– La démission du Président hors mandat Joseph KABILA qui, encore une fois, vient de confirmer à
la face du monde ce qu’a toujours soutenu la NDSCI, à savoir son refus de quitter le pouvoir.

– Appelle l’ensemble de la population congolaise à se mettre débout comme un seul homme et
conformément à l’article 64 de notre constitution afin de s’opposer avec force et abnégation
patriotique à cet autre coup de force du Président hors mandat Joseph Kabila et sa famille
politique.

– Invite la population congolaise à des actions citoyennes de grande envergure dès ce dimanche 23
décembre 2018, jour du vote. A ce jour, la NDSCI en appelle à une mobilisation sans pareille et
continue en prenant d’assaut tous les services publics pour un changement radical de toutes les
institutions via un vote public et populaire.

Pour la NDSCI,

Jean Chrysostome KIJANA,

Président National