Ce dimanche 30 juin 2019, un feu a ravagé l’avenue Camp Zaire dans le quartier Nkafu en Commune de Kadutu, laissant derrière lui plusieurs familles sans abri et occasionnant des pertes sans précédent.

Face à cette énième calamité, exacerbant la pauvreté des bukaviens  en plus de l’insécurité récurrente, des éboulements, des érosions, des naufrages, catastrophes naturelles (cas de tremblement de terre  dont ils sont régulièrement victimes,…), la NDSCI ne peut pas rester insensible.

C’est ainsi qu’elle a aussi joint sa voix à celle des autres  pour compatir avec les victimes. Son message se présente comme suit :

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI-CHUNVI YA CONGO, a appris avec peine et consternation le ravagement de l’avenue Camp Zaïre, Quartier Nkafu en Commune de Kadutu, Ville de Bukavu en date du 30 juin 2019 par l’incendie qui a transformé plus de trois cinquante familles en « sans abri » et occasionnant à cet effet même des pertes en vies humaines.

Bien sûr qu’à cet instant rien ne pourra réconforter ces familles qui traversent une dure épreuve si ce n’est un petit témoignage d’affection. C’est ainsi que très affectée par le drame horrible qui a endeuillé nos familles pendant le jour glorieux et historique de notre pays, par ces petits mots, nous souhaitons apporter tout notre soutien à ces familles durement touchées, nos sincères condoléances, tout notre espoir et notre réconfort pour toutes les autres familles. C’est avec une profonde tristesse pour toutes ces familles touchées au plus profond de leur cœur que la NDSCI s’associe à leur peine. Aucun mot possible pour un tel drame. Peut-être serait-il bien d’allumer une bougie dans chaque foyer afin d’avoir une pensée pour toutes ces victimes.

Vu les pertes en vies humaines et les dommages causés par cet incendie et face à cette énième calamité, exacerbant la pauvreté de nos concitoyens en plus de l’insécurité récurrente, des éboulements, des érosions, des naufrages, catastrophes naturelles (cas de tremblement de terre  dont ils sont régulièrement victimes,…), nous ne pouvons pas rester insensibles.

A cet effet, nous exprimons toute notre compassion à toutes les victimes, nos condoléances aux familles ayant perdu les leurs et nous souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

Eu égard à ce qui précède, nous invitons les institutions de la République  tant au niveau national que provincial ayant en charge les affaires humanitaires dans leurs attributions à prendre leur responsabilité afin d’apporter de manière urgente une assistance adéquate à nos compatriotes qui ne savent plus à quel saint se vouer et qui traversent un choc sans pareil 

et, les mêmes causes produisant les mêmes effets, d’améliorer les conditions environnementales aux normes urbanistiques pour éviter que pareil incident ne se reproduise en atteignant une telle ampleur sans possibilité d’organiser les mécanismes de secours immédiats pour arrêter les dégâts.

A toutes les personnes de bonne volonté,

Comme vous le savez déjà, un terrible incendie a ravagé l’avenue Camp Zaïre, Quartier Nkafu en Commune de Kadutu, ville de Bukavu en date du 30 juin 2019, laissant derrière lui des pertes en vies humaines, d’énormes dommages causés (Plus de 150 maisons qui logeaient plus de 350 familles calcinées) et plus de 1000 personnes « sans abri » et qui passent la nuit à la belle étoile. Dans ce drame, il sied de noter que certains ont tout perdu.

Aujourd’hui ces habitants ont besoin de nous tous, de notre solidarité, de nos témoignages d’affection.

C’est ainsi qu’à la NDSCI il a été décidé de faire appel à votre solidarité. Celle-ci peut se manifester de bien des manières, le plus urgent est de leur procurer de quoi se racheter des couvertures, se protéger contre les intempéries,… Cela passe par des dons financiers, des dons en vivres et non vivres,…

Pour terminer, la NDSCI s’adresse aux victimes en ces termes :

Comme un navire au milieu de la tempête, soyez des capitaines imperturbables, sûrs de leur équipage, car vous savez que vous arriverez à bon port.

Que Dieu console les victimes de ce drame tragique et qu’il bénisse et protège la ville de Bukavu.

Fait à Bukavu, le 1er juillet 2019

Pour la NDSCI-Sud-Kivu,

Nicolas LUBALA RIZIKI,

Président Provincial