KINSHASA : COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA NDSCI/DP-KIN/11/2019 RELATIF AU VERDICT DANS L’AFFAIRE DU MEURTRE DE L’AG DU CENTRE HOSPITALIER VIJANA ET DOLLY MAKAMBO

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI, a suivi de très près le déroulement du procès en flagrance ouvert contre le Ministre Provincial de l’Intérieur « DOLLY MAKAMBO » tenu à la haute cour militaire à Kinshasa-Gombe et dont le verdict est intervenu ce jeudi 21 novembre 2019.

La NDSCI salue le verdict rendu par la juridiction militaire  dans l’affaire du meurtre de l’Administrateur Général du Centre Hospitalier VIJANA condamnant l’ancien Bourgmestre de la commune de la Gombe à 10 ans de servitude pénale principale pour incitation à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline militaires. Elle salue aussi les peines prononcées contre toutes les autres personnes impliquées dans ce dossier.

Pour la NDSCI, ce verdict est un signal fort et clair du régime actuel insufflé par la vision du Chef de l’Etat SE Felix Antoine TSHISEKEDI et augure une ère nouvelle dans la lutte contre l’impunité et autres formes de violation des droits humains en RDC qui étaient érigées en mode de gouvernance sous le régime passé. Joie et satisfaction sont grandes pour la NDSCI de voir que le sang du feu Belvis Nkuku Ilo ne reste pas impuni et de manière particulière, elle encourage et salue la Haute Cour militaire pour le travail de titan abattu.

La NDSCI promet de poursuivre sans relâche son combat citoyen pour la démocratie, la bonne gouvernance, l’état de droit et la lutte contre l’impunité en République Démocratique du Congo en général et dans la Ville Province de Kinshasa en particulier.

Ainsi fait à Kinshasa, ce 23 novembre 2019

Pour la NDSCI/Ville – Province de Kinshasa,

John ZIOMBO K.,

 

Rapporteur et Porte-Parole