COMMUNIQUE DE PRESSE No 007/NDSCI-NK/2020
LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE »NDSCI »RDC CHUNVI YA CONGO, BUREAU PROVINCIAL DU NORD-KIVU CONDAMNE ENCORE UNE FOIS LA MONTÉE DU TAUX D’ENLÈVEMENT DES PAISIBLES CITOYENS DANS LA PROVINCE DU NORD-KIVU EN GÉNÉRAL ET PLUS SPÉCIALEMENT DANS LA VILLE DE GOMA ET DU TERRITOIRE DE RUTSHURU.
PLUSIEURS CAS SONT CHAQUE FOIS SIGNALÉS DANS LA VILLE DE GOMA EN DÉPIT DE LA PRÉSENCE DES MAISONS DE COMMUNICATION A GOMA ET TOUTES LES INSTITUTIONS PROVINCIALES.
Les chiffres sont effrayant et donnent froid au dos. Tenez : RIEN QUE POUR LA JOURNÉE DE CE MARDI 28 JANVIER 2020, LA NDSCI NORD-KIVU REGRETTE L’ENLÈVEMENT DE HUIT PERSONNES, DONT DEUX FEMMES ET DEUX MOTARDS DANS LE TERRITOIRE DE RUTSHURU, PLUS PRECISEMENT A BWITO ET A BWISHA.
CE MÊME JOUR, AUX ENVIRONS DE 13H30 DES SOURCES LOCALES DE LA NDSCI  SIGNALENT L’ENLÈVEMENT DU PRÉFET DES ÉTUDES DU LYCÉE SINGA NYANZALE,  MONSIEUR FAUSTIN MAKOMA A QUELQUES MÈTRES DE SON ÉCOLE DANS LE GROUPEMENT DE KIHONDO CHEFFERIE DE BWITO.
LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE, NDSCI – BUREAU  DU NORD-KIVU RÉITÈRE SA PRESSANTE DEMANDE ADRESSÉE AUX FORCES DE L’ORDRE ET AUTRES SERVICES DE SÉCURITÉ AFIN DE MIEUX SÉCURISER LA POPULATION. POUR LA NDSCI, IL EST INADMISSIBLE QUE DES PAISIBLES CITOYENS CITOYENS CONTINUENT 0 SE FAIRE ENLEVER? RANÇONNER ET TUER SANS QUE DES MESURES IDOINES NE SOIENT PRISES AFIN DE VENIR 0 BOUT DE CES INCIVIQUES ET HORS LA LOI.
LA NDSCI INVITE A REDOUBLER DE VIGILANCE ET A REFUSER DE COLLABORER AVEC CES HORS LA LOI.
LA NDSCI SE RÉSERVE LE DROIT D’ENCLENCHER DES ACTIONS  CITOYENNES DE TRÈS GRANDE ENVERGURE AFIN D’EXIGER SA SÉCURITÉ.
LA NOUVELLE DYNAMIQUE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE CONTINUE A EXIGER DES ÉLUS DU PEUPLE A PLAIDER POUR LA RÉVISION DE LA LOI SUR LES SOCIÉTÉS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS EN RDC POUR RESPONSABILISER CES SOCIÉTÉS DE TÉLÉCOMMUNICATIONS QUI SUPPORTENT LES TRANSACTIONS LORS DES ENLÈVEMENTS.
LA NDSCI FUSTIGE ET CONDAMNE L’INCAPACITÉ PRESQUE COUPABLE DE LA PART DES MAISONS DE TÉLÉCOMMUNICATION DONT LES SERVICES SONT UTILISES PAR LES MALFRATS AFIN D’EXIGER DES RANÇONS AUX FAMILLES DES VICTIMES ENLEVÉES.
LA NDSCI EN FIN DEMANDE L’IMPLICATION DE TOUT LE MONDE POUR LA LIBÉRATION SAIN ET SAUF DE TOUTES CES PERSONNES ENLEVÉES.
Fait à Goma le 28/01/2020
Pour la NDSCI NORD-KIVU,
Me Héritier GASHEGU,
Président Provincial.