COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA NDSCI N°51/CP-NDSCI/DN/ 03/2020 RELATIF A LA PANDEMIE COVID-19

« Respectons scrupuleusement les mesures d’hygiène et ne cédons pas à la panique »

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République Démocratique du Congo, NDSCI –CHUNVI YA CONGO, continue à suivre avec grande inquiétude la propagation vertigineuse de la redoutable pandémie de Corona virus à travers le monde en général et en RDC en particulier.

La NDSCI note aussi avec grande déception que les différentes mesures prises par le gouvernement congolais et annoncées par le Président de la République, SE Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO peinent à être scrupuleusement observées à Kinshasa où sévit déjà cette ravageuse maladie et dans toutes les provinces du pays qui, du reste, ne sont pas à l’abri de Covid-19.

Face à la gravité et l’urgence, la NDSCI,

  • Invite le gouvernement congolais à prendre, toutes affaires cessantes, des mesures pratiques d’accompagnement de toutes les directives annoncées par le Chef de l’Etat et à revêtir ces dernières du caractère légal et administratif afin d’éviter l’arbitraire et les autres atteintes aux droits humains qui en résulteraient, surtout avec nos services de sécurité dont plusieurs éléments abuseraient de cet état des choses pour rançonner et mettre mal à l’aise les citoyens.
  • Etant donné que Covid-19 a atteint certains membres du gouvernement, la NDSCI l’invite à faire preuve de plus de responsabilité et d’exemplarité en acceptant la mise en quarantaine de tous ses membres et ceux d’autres institutions de la république, y compris et surtout la Présidence de la République, dont le Chef de l’Etat lui-même, et de rendre public les noms de ceux testés positifs. Toute communication obscure à ce sujet n’aggraverait que la situation.
  • Invite le gouvernement congolais, à travers le ministère de la justice, à avoir un regard très particulier sur les compatriotes se trouvant dans différentes prisons de la république. Dans un pays où toutes les prisons sont surpeuplées, il est impossible dans des conditions pareilles de les confiner. Nos prisons étant des véritables mouroirs où on enregistre quotidiennement des morts suite à la famine et manque des soins de santé ; les détenus ne survivant que grâce à des apostolats et ravitaillement des nourritures par leurs familles, étant donné qu’aujourd’hui suite à covid-19, aucune visite ne serait plus permise dans nos geôles, la NDSCI craint que le pays enregistre dans un futur très proche des morts en cascades de détenus. Il est grand temps d’y penser.
  • Invite le parlement congolais, organe législatif et budgétaire, à prendre toutes les mesures qui s’imposent afin de doter le pays d’un budget spécial pouvant lui permettre de mener efficacement ce combat national contre covid-19.
  • Propose au gouvernement et parlement congolais la mise en place rapide et urgente d’une caisse nationale « spéciale covid-19 » afin de palier tant soit peu à des possibles catastrophes et drames humanitaires qui s’annoncent suite à la propagation de cette maladie et des mesures prises, la majorité de la population congolaise vivant au taux du jour et en dessous du seuil de la pauvreté.

La NDSCI insiste sur la nécessité d’avoir des mesures claires d’encadrement de cette caisse nationale « spéciale Covid-19 » afin que certains responsables atteints du dangereux virus de détournement, vol et autre rétro-commissions ne puissent s’en servir pour s’enrichir au détriment du peuple congolais qui se trouve dangereusement exposé à cette maladie.

  • Invite l’ensemble de nos gouvernants ( Présidence de la République, les deux chambres du parlement, les parlement provinciaux, gouvernements provinciaux et les mandataires publics) ainsi que les anciens animateurs et responsables publics ( ancien président de la république, anciens responsables des chambres du parlement et les anciens premiers ministres), qui, tous se sont accordés des avantages extravagants en s’octroyant des primes et salaires faramineux, de faire preuve de solidarité nationale en divisant par deux tous leurs avantages afin de ravitailler la caisse nationale « spécial covid-19).
  • Réitère enfin son appel à l’endroit de l’ensemble du peuple congolais à suivre scrupuleusement toutes les mesures et consignes prises et données tant par les responsables publics que par ceux des services sanitaires : « corona est une affaire de nous tous. Faisons preuve de civisme et de patriotisme ».

« Ensemble, dans un élan de citoyenneté responsable, nous pouvons vaincre cette pandémie mondiale qui bouleverse l’humanité toute entière et confirme l’impuissance de l’être humain »

Fait à Bukavu, le 21 mars 2020,

Pour la NDSCI,

Jean Chrysostome KIJANA,

Président National