DÉCLARATION DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET MOUVEMENTS CITOYENS A LA SUITE DE LA SORTIE MÉDIATIQUE DU DIRECTEUR PROVINCIAL DE LA REGIDESO SUD-KIVU SUR LES MESURES D’ALLÈGEMENT DES FACTURES D’EAU ET DE ELECTRICITÉ ANNONCÉES PAR LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

Bukavu, le 03 avril 2020

La NDSCI et les mouvements citoyens réunis au sein du  collectif AMKA CONGO  dont OBAPG/RDC, IL EST TEMPS, TELEMA, ÇA  SUFFIT, LUCHA RDC AFRIQUE, REFODEG, REVEILLES TOI KABARE…viennent de suivre avec sidération et indignation les déclarations provocatrices  du Directeur Provincial de la REGIDESO Sud-Kivu affirmant que la mesure du gouvernement central allégeant, pour l’ensemble de la population congolaise, le payement des factures d’eau et d’électricité pour les mois de mars à juin 2020 ne concerne que la ville province de Kinshasa.

La NDSCI et le collectif AMKA Congo trouvent ces déclarations de grave provocation et les qualifient de rébellion et d’outrage au Président de la République, Chef de l’Etat qui a décrété l’Etat d’urgence sur l’ensemble du pays et non seulement sur Kinshasa. Cette manière cavalière de faire les choses du Directeur de la REGIDESO mérite une réaction proportionnée de la part des citoyens.

D’où la NDSCI et le collectif AMKA CONGO, invitent la population du Sud-Kivu à s’en tenir qu’aux décisions et mesures  prises par le gouvernement central et à ne pas payer les factures d’eau et d’électricité pour la période énoncée.

Nous invitons aussi cette même population à être prête à des actions de grande envergure pour contrer cette démarche machiavélique de la REGIDESO Sud-Kivu.

Nous invitons par ailleurs, le Directeur de la REGIDESO, à se repentir dans l’extrême urgence  en présentant ses excuses publiques pour cet affront et provocation. A défaut de cela, nous serons dans l’obligation de demander son remplacement à la tête de cette régie en Province du Sud-Kivu. L’heure est plutôt à la mobilisation et unité pour vaincre Covid-19 et la population a besoin de cette denrée si rare et vitale qu’est l’eau.

Toute tentative de la part des agents de la Regideso à interrompre la fourniture d’eau auprès de certains abonnés recevra une bonne réaction proportionnée à ces actes qui ne constituent ni plus ni moins qu’une rébellion outrageante à l’endroit du Président de la République, Chef de l’Etat.

Nous invitons le Gouverneur de Province du Sud-Kivu, qui aurait reçu et cautionné cette dangereuse démarche, à ne pas se salir en se désolidarisant de cette prise de position anti patriotique des responsables de cette régie de distribution d’eau en Province. Les effets et conséquences de cette ravageuse pandémie ne se limitent pas à la seule ville de province de Kinshasa, mais concerne l’ensemble de la République.

La NDSCI et le collectif des mouvements citoyens Amka CONGO pensent qu’avec cette décision suicidaire du directeur de la REGIDESO, la balkanisation est en train de prendre corps, mais sous une autre forme et les animateurs ne se voilent plus la face, pourtant notre pays la RDC reste Un et indivisible.

 « Seule la lutte libère et le peuple gagne toujours »

Pour les signataires :

  1. LA NDSCI
  2. L’OBAG/RDC
  3. IL EST TEMPS
  4. TELEMA
  5. LUCHA-RDC-AFRIQUE
  6. ÇA SUFFIT
  7. REFODEG
  8. REVEILLES TOI KABARE