COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA NDSCI N°07/NDSCI-KIN/CP/05/2020 RELATIF A LA CESSION DES NEUF CONCESSIONS FORESTIERES PAR LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT, CLAUDE NYAMUGABO.

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI – CHUNVI YA CONGO, vient de lire avec un intérêt particulier le rapport de l’ONG Greepeace sur le scandale forestier en République Démocratique du Congo et se joint à la lutte pour transparence dans secteur forestier pour garantir la protection de l’écosystème mondial face au changement climatique.
La NDSCI, à l’instar de l’ONG Greenpeace Afrique, se dit préoccupée par l’attribution de neuf concessions forestières aux entreprises chinoises, par le Ministre de l’Environnement, Claude Nyamugabo depuis le mois de janvier 2020. Ces 9 concessions couvrent une superficie de près de deux millions d’hectares dans 5 provinces du pays.
La NDSCI constate que jusqu’à ce jour aucun document en rapport avec les dits contrats n’a été révélé au grand public ni sur le site internet du ministère moins encore au journal officiel.
Eu égards à ce qui précède, la Nouvelle Dynamique de la société civile exige au ministre de l’environnement des explications claires et sans complaisance sur ce premier scandale forestier.
La faitière de plus de 400 organisations de la société civile s’empresse entreprendre des actions citoyennes d’envergure pour exiger la lumière sur ce dossier.
Ainsi fait à Kinshasa, ce 20 mai 2020,
Pour la NDSCI-KINSHASA,
John ZYOMBO,
Rapporteur et Porte-Parole Provincial