COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA NDSCI N°09/NDSCI-KIN/CP/05/2020 RELATIF A LA GESTION DES ENFANTS ABANDONNES VIVANT DANS LES RUES A KINSHASA.

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile, MUNGWA YA CONGO, qui est une faitière des organisations de la société civile qui prône la bonne gouvernance dans son volet sécurité des personnes et de leurs biens ; est préoccupée par la situation des enfants abandonnés qui jonchent les rues communément appelés « SHEGUES » dans la ville province de Kinshasa.
Depuis la décision du confinement de la commune de la Gombe par le gouverneur de la ville de Kinshasa, il s’est fait observer un mouvement migratoire massif des enfants abandonnés qui passaient leurs journées au rond-point MANDELA, rond-point SOCIMAT, BATETELA, SONAS, GARE CENTRALE et dans les périmètres du centre commercial de BOTOUR, qui ont élu domicile le long du tronçon routier MAGAZIN vers HUILLERIE dans les quartiers résidentiels aux alentours de Gombe notamment le Quartier BASOKO/GB et Lingwala en passant par le saut de mouton de la RTNC.
La NDSCI rappelle au Gouverneur GENTINY NGOBILA que son programme quinquennal appelé « KIN BOPETO » inscrit la lutte contre le phénomène « enfants de la rue » (communément appelés « Shegues »), le banditisme et la violence des jeunes appelés « Kuluna » et la prostitution des jeunes filles appelées « Ujana ».
La NDSCI attire l’attention des autorités urbaines de Kinshasa de prendre ce dossier à bras le corps pour prévenir une résurgence de l’insécurité dans ce tronçon routier avec toutes les conséquences de troubler la quiétude de la population kinoise. Enfin, faut-il rappeler que ce n’est pas seulement la commune de la Gombe qui court ces risques mais toute la ville-province a besoin qu’une solution définitive soit réservée à ce problème. Aussi, nous signalons que le centre commercial de Gombe qui était inondé de cette catégorie de personne de notre société et qui constituait une insécurité sera une nouvelle fois pris d’assaut lors du déconfinement si le gouvernement provincial ne prend pas des mesures.
Ainsi fait à Kinshasa, ce 22 mai 2020,
Pour la NDSCI-KINSHASA,
John ZYOMBO,
Rapporteur et Porte-Parole Provincial