COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°91/NDSCI/DN/JUILLET/2020 RELATIF À L’ENTERINEMENT DE LA DESIGNATION CONTROVERSEE DE RONSARD MALONDA A LA PRÉSIDENCE DE LA COMMISSION ÉLECTORALE NATIONALE INDÉPENDANTE.

« Après vos fraudes électorales de 2018, le peuple congolais ne vous laissera plus faire.»

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, « NDSCI-CHUNVI YA CONGO », Organisation pilote en RDC du Collectif international Tournons la Page pour une alternance démocratique en Afrique, continue à suivre avec beaucoup d’attention toutes les péripéties et manœuvres politiciennes honteuses ayant aboutie à l’entérinement ce 02 juillet 2020 par l’Assemblée Nationale de la très controversée désignation de M. Ronsard MALONDA à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI.

La NDSCI et Tournons la Page trouvent irresponsable la décision unilatérale, sans débat ni vote, prise par une partie des élus nationaux et qui ne vient qu’accentuer la colère de la population.

Pour la NDSCI et Tournons la Page-RDC, MALONDA, étant l’un des principaux architectes de l’une des vastes fraudes électorales que le monde n’a jamais connue, ne mérite pas cet honneur.

Autant lui que son ancien patron, M. Corneille NANGA, resté tristement célèbre dans la mémoire de tout bon citoyen congolais, doivent rendre des comptes au peuple congolais. _*C’est notamment pour, la surfacturation des élections de 2018, les ridicules machines à voter pour les uns et à « voler » pour les autres, les gigantesques bourrages d’urnes, la fabrication via la nomination de l’actuelle majorité parlementaire, incarnée par le FCC, les résultats négociés et fabriqués pour la présidentielle, dont certaines clauses, jusque-là secrètes, commencent à être portées à la place publique suite aux incompréhensions et guéguerres entre les deux mariés contre nature qui sont le FCC et le CACH.*_

La CENI étant un pilier incontournable dans la consolidation et le processus de la démocratisation de notre pays, la NDSCI, ses organisations membres et le collectif Tournons la Page *_refusent avec véhémence et fermeté sa confiscation par le Front Commun pour le Congo, FCC, dans le but de se fabriquer une fois de plus la majorité parlementaire contre la volonté populaire comme ce fut le cas aux élections de 2018._*
« `Le mal qui ronge cette institution d’appui à la démocratie étant si profond et embrasant toute la République, pour nous, l’audit et les différentes réformes électorales doivent précéder toute désignation des animateurs de la CENI.« `

La NDSCI et Tournons la Page notent enfin avec déception que la machine contre la République qu’incarnent actuellement les deux alliés au pouvoir continue à prendre comme dupe la population congolaise en se faisant des concessions illusionnistes, comme celle de renvoie de trois propositions de lois controversées à la session de septembre et avec comme contrepartie l’entérinement de M. Ronsard MALONDA à la tête de la CENI.

_Eu égard à cette provocation de trop, la NDSCI et Tournons la Page invitent toutes les forces vives, sociales et politiques ainsi que les vrais et bons citoyens à se lever comme un seul homme pour barrer la route à cette énième confiscation de notre souveraineté en répondant très massivement aux actions de très grande envergure qui commencent dès ce lundi 06 juillet sur toute l’étendue de la République._

*Unis pour la République, nous sommes à même de sauver notre pays des mains des prédateurs.*

_Ainsi fait à Bukavu, ce 03 juillet 2020_

Pour la NDSCI,

*Jean-Chrysostome KIJANA*,

_Président National_