DEPECHE N°10 DE L’ OBSERVATOIRE CITOYEN COVID-19

Bukavu, le 22 juillet 2020

« La fin de l’Etat d’urgence n’est pas synonyme de la fin de Covid-19 »

L’Observatoire Citoyen Covid-19, a suivi avec un intérêt particulier l’adresse du Président de la République, Chef de l’Etat, SE Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO annonçant la fin de l’état d’urgence décrétée par lui depuis le 24 mars dernier et le retour progressif à la vie normale.

L’Observatoire Citoyen Covid-19, remercie le Président de la République et prend acte de toutes les mesures annoncées.

L’Observatoire Citoyen Covid-19 tient à saluer de manière toute particulière l’engagement et le combat mené par le personnel soignant ainsi que tous les compatriotes impliqués dans cette guerre contre Covid-19 et les encourage à poursuivre avec la même détermination et patriotisme.

L’Observatoire Citoyen Covid-19, note cependant que la pandémie à Covid-19 n’est pas encore vaincue à travers le monde, encore moins en RD Congo.

La maladie est encore parmi nous et continue à se propager et à faire des victimes.
Face à cette réalité, le monde étant appelé à vivre, peut-être beaucoup plus longtemps qu’on le pense, avec cette redoutable pandémie, l’Observatoire Citoyen Covid-19 tient à formuler les exhortations suivantes :

– Que la population ne sombre pas dans un énième relâchement qui pourrait nous être fatal et qu’elle continue –si pas améliorer- l’observance stricte de toutes les mesures barrières, et de manière particulière le port de masque qui doit demeurer obligatoire, sous peine d’amende, sur l’ensemble de la République ;

– Que le gouvernement continue à accorder un traitement de qualité au personnel soignant qui abat un travail de titan, notamment par l’amélioration de leurs conditions de travail et par le payement d’une prime régulière et conséquente ;

– Que les activités de culte et de prières soient aussi rouvertes.
C’est incompréhensible qu’on réouvre, les activités commerciales, notamment les bars, restaurants et autres et qu’on maintienne la fermeture des églises et lieux de cultes qui, sont pourtant, plus faciles à gérer dans le respect des mesures barrières que ces autres, dont les marchés qui n’ont jamais, par ailleurs, été fermés.

– Que tous les moyens techniques et conséquents soient mis à la disposition des écoles et autres institutions d’enseignement supérieur et universitaire pour réduire tout risque de propagation de la pandémie dans ce secteur lors de la prochaine reprise des activités scolaires et académiques. C’est notamment la désinfection de tous les établissements de ce secteur, l’octroie gratuit des kits de lavage des mains, de prélèvement des températures et de distanciation sociale.
Aucune charge allant dans ce sens ne saurait être mise sur les épaules des parents, lesquels, sont déjà fortement frappés par les effets néfastes de la crise de Covid-19.

– Qu’un plan de sortie de crise dont la conception et la mise en œuvre doivent tenir compte de l’apport de toutes les couches sociales de la population, notamment la société civile et qu’une stratégie d’éducation civique et hygiénique soit vite mise en place, en tenant aussi en compte les milieux ruraux qui, sont souvent, marginalisés alors que Covid-19 n’est pas qu’urbain.

Et pour rendre opérationnel ce plan, l’ Oc-Covid19 trouve nécessaire la mise en place d’une équipe mixte et pluridisciplinaire qui pourrait :

– Faire une analyse situationnelle multisectorielle et qui va définir les indicateurs pour passer d’une phase à une autre ou pour reculer en cas de danger et de servir de sentinelle pour nous éviter des surprises désagréables ;

– Définir les mesures d’encadrement de la population et l’évaluation de l’efficacité de ces mesures ;

– Définir un calendrier de concertation de tous les intervenants en tenant compte de toutes les couches de la population ;

– Veiller à ce que la dimension « droits humains » soit toujours prise en compte dans toutes les mesures prises et celles à venir afin de garantir toutes les chances de réussite dans ce combat collectif contre Covid-19.

_©Oc-Covid-19@juillet2020_