COOMUNIQUE DE PRESSE DE TOURNONS LA PAGE-RDC A LA SUITE DE LA MORT DE L’AMBASSADEUR DE L’ITALIE EN RDC, M. LUCA ATTANASIO

« Jusqu’à quand l’insécurité à l’Est de la RDC ? Le peuple congolais en est fatigué ! La mort de Luca devrait enfin interpeller la Communauté Internationale pour agir »

Le Collectif Tournons la Page, Coalition nationale de la RDC est très attristée par la disparition horrible de M. Luca Attanasio, Ambassadeur de l’Italie en RDC, tombé sous les balles de ces groupes armés incontrôlés qui, depuis des décennies, insécurisent l’Est de la République Démocratique du Congo, au cours d’une embuscade tendue ce jour à la sortie de la ville de Goma où il était dans une mission humanitaire.

La Mort de Luca ATTANASIO dans des circonstances aussi horribles, atroces et terrifiantes vient sonner le glas de l’insécurité chronique décriée par le Collectif Tournons La Page en RDC et ses organisations membres, et doit interpeller plus d’un en rapport avec cette situation de «  ni paix ni guerre » que connait l’Est de la RDC depuis plusieurs années et souvent dans l’indifférence totale de toute la communauté universelle des humains.

La Mort de Luca doit interpeller le Gouvernement de la RDC, le monde, l’Union Européenne et les Nations Unies sur l’impérieuse nécessité de restaurer la paix à l’Est de la RDC.

Il est inadmissible que deux décennies durant, l’ONU aie la plus importante mission de maintien de paix, avec une brigade spéciale en son sein chargée uniquement de restaurer la paix à l’Est, avec un budget colossal de plusieurs milliards de dollars, ne soit pas en mesure de venir à bout de ces groupes armés tant nationaux qu’internationaux qui causent morts et désolation à la population congolaise.

Le Collectif Tournons la Page et son organisation lead en RDC, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI, interpellent le Président de la République actuel, SE Félix Antoine TSHISEKEDI, ainsi que son tout nouveau Premier Ministre, SAMA LOKONDE, sur la nécessité de prendre au sérieux la question sécuritaire à l’Est : aucun développement de la RDC ne sera possible aussi longtemps que l’insécurité règnera en maitre dans la partie orientale de la RDC. Il est plus que temps d’agir, d’agir vite ; d’ouvrir l’œil et le bon, demain risquant d’être trop tard.

Enfin, Tournons la Page-RDC-qui a eu à entretenir de très bonnes relations avec l’illustre disparu qui, de surcroît, a non seulement soutenu son combat pour l’alternance et la paix en RDC, mais surtout le combat de Tournons la Page-RDC et celui de la NDCSI pour la reconnaissance des droits de la population de Mbobero-présente ses sincères condoléances à la famille de Luca, sa veuve, ses trois enfants, à l’Italie et à l’Union Européenne, ainsi qu’à l’ensemble du corps diplomatique accrédité en RDC.

Que le sang de ce vaillant combattant et révolté des injustices sociales ne soit versé en vain et qu’il crie vengeance en sonnant le début de la fin de l’insécurité bien entretenue à l’Est de la RDC.

Pour Tournons la Page – RD C,

Jean Chrysostome KIJANA,

Vice-Président International et Coordinateur pays