image-93
Des civils du territoire d'Uvira, au Sud-Kivu, évoquent la présence d'hommes armés parlant kirundi, la langue du Burundi. Du côté des forces de sécurité congolaises, on parle de dizaines d'arrestations ces derniers mois. La Monusco, elle, dit avoir reçu des allégations de ce type, mais n'est aujourd'hui pas capable de les confirmer ou de les ...