Bukavu, le 23 mars 2016

A Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo et Chef de l’Etat (avec l’expression de nos hommages les plus déférents)
A KINSHASA – GOMBE

Excellence Monsieur le Président de la République,
Nous avons l’insigne honneur d’approcher votre haute personnalité afin d’introduire la présente dont l’objet est ci-haut émargé.
En effet, Excellence, si nous nous décidons de vous saisir ce jour, c’est parce que nous ne savons plus à quel saint nous vouer, si pas venir auprès de vous, vous soumettre nos cris de détresse.
Excellence, il se passe à MBOBERO, en territoire de Kabare, Province du Sud-Kivu, une situation qui dépasse tout entendement. Le 30 janvier dernier, 47 maisons, dont un hôpital ont été sauvagement démolies par les services publics (FARDC, PNC et autorités politico-administratives du Sud-Kivu) en violation flagrante des droits de l’homme et des conventions de Genève qui protègent en temps de paix et en temps de guerre des institutions sanitaires. Vos citoyens, victimes de ces démolitions sur ce site qu’on dit vous appartenir, sont abandonnés à leur triste sort. Des femmes et des enfants passent la nuit à la belle étoile et d’autres dans des tranchées qu’ils creusent pour se mettre à l’abri. Ces compatriotes, dont certains ont plus de 50 ans de vie sur ce site, sont démunis et suscitent pitié. Pendant, ce temps, des informations nous parvenues, font état de la démolition dans les heures qui suivent de 150 autres maisons à Mbobero. Excellence, admettons que la concession à problème soit votre propriété, -vous en avez le droit au même titre que tout citoyen congolais d’avoir sa propriété privée-, vos citoyens ne comprennent pas l’urgence et la nécessité qui puissent justifier une telle méchanceté, vous étant Père de la Nation et par conséquent, père de tous les congolais. Même en cas de grave manquement, un Père de famille ne chasse pas son enfant ni ne l’abandonne. Voilà pourquoi nous vous saisissons, Excellence.
Excellence Monsieur le Président de la République,
En votre qualité de père de la Nation, nous venons auprès de votre personnalité solliciter votre implication personnelle et une mesure de votre part pouvant épargner vos propres citoyens d’un tel traitement humiliant en enjoignant aux services provinciaux compétents de sursoir, n’est fut ce que pour des raisons humanitaires, à ces démolitions et attendre que la justice fasse son travail et que des dispositions idoines soient prises afin d’assurer le minimum de dignité et des conditions de vie acceptables à vos citoyens de Mbobero. Nous, vos citoyens nous ne méritons pas un tel traitement sur notre propre sol et surtout pas de la part de l’Etat congolais qui a l’obligation régalienne d’assurer sécurité et protection à tous ses citoyens et cela partout et en toute circonstance. Il incombe aussi à ce même Etat que vous incarnez, l’obligation d’assurer aux citoyens un logement décent (art.48 de la constitution).

Excellence Monsieur le Président, nous ne doutons pas de votre sens très élevé d’humanisme et en tant que vous-même, père de famille et père de la Nation, nous vous prions, Excellence Monsieur le Président, d’intervenir en faveur de ces compatriotes démunis. Vous en avez les moyens et le pouvoir, Excellence, même d’accorder gratuitement à certains de vos compatriotes sans moyens des espaces un peu partout sur l’étendue de la république, y compris dans vos nombreuses concessions personnelles.
Espérant que ce cri de détresse rencontrera votre particulière attention, daignez agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments dévoués et d’un grand espoir.

Pour la Nouvelle Dynamique de la Société Civile en République Démocratique du Congo, NDSCI-CHUNVI YA CONGO,

Jean – Chrysostome Kijana,

Président National

Transmis copie pour information à :
– Monsieur le Ministre National de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire ;
– Monsieur le Procureur Général de la République ;
– Monsieur le Chef du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH)
(Tous à Kinshasa/Gombe)
– Son Excellence Monsieur le Gouverneur du Sud-Kivu ;
– Monsieur le Ministre des Travaux Publics, Infrastructures, Urbanisme, Habitat et chargé des Relations avec l’Assemblée Provinciale ;
– Monsieur le Procureur Général Près la Cour d’Appel de Bukavu ;
– Monsieur le Directeur Provincial de l’ANR ;
– Monsieur l’Inspecteur Provincial de la PNC ;
– Monsieur le Commandant de la 33 e région militaire ;
– Monsieur l’Administrateur du Territoire de Kabare ;
– Sa Majesté le Mwami Désiré KABARE ;
– Monsieur le Conservateur des titres immobiliers et des affaires foncières de la circonscription foncière de Kabare-Walungu ;
– Monsieur le chef de Division provinciale de l’Urbanisme et Habitat ;
– Monsieur le chef du BCNUDH / Bukavu
(Tous au Sud-Kivu)