COMMUNIQUE DE PRESSE N°19/NDSCI/DN/04/2021 RELATIF AUX ECHAUFFOUREES SURVENUES A FUNU CE 18 Avril 2021.

Bukavu, le 19 Avril 2021

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, NDSCI-CHUNVI YA CONGO, a suivi avec grande désolation la situation très malheureuse qui s’est déroulée ce dimanche 18 avril 2021 au terrain de FUNU en Commune de Kadutu où des altercations ont eu à opposer les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) à des citoyens et certains élus provinciaux qui voudraient organiser un meeting populaire.

La NDSCI tient à rappeler son attachement irréversible au respect des droits et libertés des citoyens en tout lieu et en toute circonstance. Rien ne saurait justifier pareille violence.

La NDSCI condamne fermement l’usage de la force et le recours à la violence et autres actes de vandalisme qui ont eu à émailler cette activité citoyenne.

La NDSCI tout en reconnaissant les droits et libertés des uns et des autres invite les instances supérieures de la police à mener des sérieuses enquêtes pour établir des responsabilités à tous les niveaux afin que les auteurs d’une telle barbarie, non seulement contre des paisibles citoyens, mais et également et surtout contre des élus du peuple, puissent répondre de leurs actes et que pareilles brutalités ne se reproduisent plus jamais. Le Congo se veut un Etat de droit.

La NDSCI réitère enfin son appel à toutes les parties prenantes dans la crise politique et institutionnelle qui secoue actuellement la Province du Sud-Kivu d’éviter de recourir à la violence et de privilégier le dialogue afin de poser un bon et profond diagnostic à la base de tous ces récurrents conflits qui, malheureusement ne profitent en rien à la pauvre population dont les principales préoccupations sont jetées dans les oubliettes.

Ainsi fait à Bukavu, ce 19 avril 2021,

Pour la NDSCI,

Jean Chrysostome KIJANA,

Président National.