COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA NDSCI A LA SUITE DES PROPOS DU PRESIDENT PAUL KAGAME A PARIS SUR LES CRIMES DE L’ARMEE RWANDAISE AU CONGO ET LES ATTAQUES CONTRE Dr. DENIS MUKWEGE, PRIX NOBEL DE LA PAIX 2018.

La Nouvelle Dynamique de la Société de la RD Congo (NDSCI-RD Congo) tient à réagir avec fermeté aux propos négationnistes et aux insultes contre le Dr. Denis Mukwege tenus par Paul Kagame, Président du Rwanda, ce lundi 17 mai 2021 à Paris pendant l’interview qu’il a accordée à France 24 en marge du sommet de Paris. Ce négationnisme et ces insultes et menaces sont devenus une politique publique du Rwanda face à la mobilisation de plus en plus grandissante des congolais et de la communauté internationale en faveur de la justice et la paix en RDC.

La NDSCI rappelle ce qui suit :

  1. Le Rapport du Projet Mapping contre lequel le régime de Paul Kagame a décidé de mener une croisade internationale est un rapport produit par l’ONU suivant une méthode rigoureuse que des simples déclarations ne sauraient déconstruire.
  2. La condamnation du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples en mai 2003 pour des multiples crimes internationaux et le pillage des ressources naturelles du Congo commis par leurs armées en RD Congo et contre des populations civiles. A la même occasion, la Commission africaine avait recommandé des indemnisations adéquates à la RD Congo dans l’intérêt des victimes de ces violations.
  3. Le Rwanda a été membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU entre 2013 et 2014 mais n’a jamais voulu régler cette question dans un cadre multilatéral préférant poursuivre le pillage des ressources du Congo et le soutien aux groupes armés auteur des crimes graves notamment à l’Est de la RDC. Le dernier rapport du Groupe d’experts de l’ONU publié en 2020 indique la présence de l’armée rwandaise sur le territoire entre 2019 et fin 2020 et l’intensification du pillage des ressources du Congo.
  4. Le Rwanda a toujours refusé de régler le différend l’opposant à la RDC par la voie judiciaire en refusant de reconnaitre la compétence de la Cour internationale de justice lorsque la RDC avait saisi cette Cour en mai 2002.

Au regard de ce qui précède :

  1. La NDSCI condamne  les propos négationnistes du Président Paul Kagame et son régime ainsi que les menaces contre la société civile congolaise dont celles contre le Dr. Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix, qui milite pour la justice et la paix en RDC. La NDSCI rappelle au Président rwandais que de la même manière qu’il est jaloux de l’histoire de son pays et refuse toute négation du génocide qu’a connu son pays, le Rwanda, c’est de cette même manière que le peuple congolais lui interdit la négation du « génocide et crimes contre les congolais ».
  2. La NDSCI appelle la France et la communauté internationale d’arrêter d’offrir une tribune aux dictateurs sanguinaires dont les crimes sont contraires aux valeurs qu’elles défendent et promeuvent.
  3. La NDSCI condamne et désapprouve le silence du gouvernement congolais face aux multiples provocations du régime rwandais et la négation des crimes subis par les millions de victimes congolaises. La NDSCI invite ainsi la RDC à reconsidérer ses rapports avec le Rwanda et à soutenir les initiatives tendant à la création d’un Tribunal pénal international pour juger les crimes graves subis et restés longtemps impunis, seule voie pour une paix durable.
  4. La NDSCI condamne la collaboration entre les FARDC et les armées rwandaises et ougandaises et leur intervention en territoire congolais alors que les millions de victimes attendent la réparation de la part de ces deux pays.
  5. La NDSCI annonce par la même occasion le lancement de toute une série d’actions citoyennes de grande envergure dont une marche pacifique ce samedi 22 mai et un Sit-In aux postes frontaliers avec le Rwanda le mercredi 26 mai 2021. La NDSCI invite l’ensemble du peuple congolais à se lever pour lutter en faveur de sa dignité afin qu’aucune page de son histoire ne soit alternée par qui que ce soit et le convie à participer massivement à ces différentes manifestations.

Ainsi fait à Genève, ce 19 mai 2021,

Pour la NDSCI – RD Congo,

Blaise Pascal ZIRIMWABAGABO,

Haut – Représentant de la NDSCI dans l’Union Européenne.

 Contact presse :

  • Jean Chrysostome KIJANA, Président National de la NDSCI

+243 9 98 89 35 42 / Chrysostome.kijana@protonmail.com

  • Valentin Papy BUROKO, Rapporteur et Porte-Parole National de la NDSCI

+243 9 95 43 61 62 / valentinburoko@gmail.com